Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
15 novembre 2013 5 15 /11 /novembre /2013 09:34
Comment économiser du courant.

Sachant qu'un relais a besoin à la mise sous tension d'un courant d'appel (flèches rouges) important pour assurer le collage de l'armature comparé au courant de maintien (flèches bleues) qui lui est beaucoup plus faible, j'uitilise le montage que je vous présente aujourd'hui. Si besoin est, les valeurs des composants pourront être adaptées à chaque application. Ce montage permet d'alimenter une plus grande quantité de relais avec un même transfo, d'où économie !

J'utilise ce procédé dans mes schémas de signalisation.

Repost 0
20 mars 2013 3 20 /03 /mars /2013 08:59

Bonjour,

Aujourd'hui, à l'occasion du premier jour du printemps, je vous propose de réaliser un montage simple: un klaxon diesel 2 tons dont voici le schéma:

 

klaxon_2tons.jpg

 

Pour agrandir le schéma, cliquer sur le document.

Ce montage est réalisé autour d'un circuit intégré NE 555 de grande diffusion.

La seule difficulté était de reproduire aussi fidèlement que possible les tons réels; les fréquences réelles relevées sur un ancien numéro de Loco-Revue  (janvier 1987 page67) sont de 370 Hz ±10% et 660 Hz ±15%. En utilisant les valeurs indiquées sur le schéma déterminées avec la formule:

 

f = 0,693 x [R1 + 2 (R2 + R3)]  x C1

 

avec R1, R2 et R3 en kΩ et C1 en nF

On arrive à des fréquences de 379 et 659 Hz; pas mal, non ?

Repost 0
10 avril 2012 2 10 /04 /avril /2012 14:21

Pour terminer la série sur la signalisation lumineuse voici quelques schémas logiques:

 

Complements-ABEG.jpg

On retrouve entre autres les 3 modules utilisés au cours des exposés.

Les autres schémas sont

SELECTEUR DE DONNEES : choix entre 2 informations en entrée pour alimenter une sortie.

INVERSEUR DE DONNEES: envoi 'une information dans 2 directions différentes

SEMAPHORE : peu utile car peut être tiré d'un panneau B.

 

Et pour terminer voici le schéma d'un panneau type H pouvant présenter: sémaphore, carré, avertissement, ralentissement, rappel de ralentissement et voie libre. Dans tous les schémas étudiés, la hiérarchie des indications est prise en compte.

 

 Panneau-H---principe-copie-1.jpg

Le schéma de principe

 

Panneau-H---cablage.jpg

Le schéma de câblage

 

Repost 0
7 avril 2012 6 07 /04 /avril /2012 17:24

Voici ci-dessous 3 exemples d'applications des modules étudiés précédemment

Dans les schémas montrés A, B, E et G sont les modules de commutation, D1 à D5 les modules de détection et St1 à St5 les modules de régulation (sectionnement).

 

Protect-talon.jpg

Protection d'une aiguille prise en talon.

 

Protect-croisement.jpg

Protection d'un croisement.

 

Protect-evit

Protection d'une voie d'évitement. Les inverseurs correspondent à des relais montés en parallèle sur les moteurs d'aiguilles.

Repost 0
2 avril 2012 1 02 /04 /avril /2012 12:53

Sur ce signal le rappel de ralentissement est indiqué par 2 feux jaunes verticaux.

Les autres commentaires sont identiques à ceux relatifs au ralentissement.

 

PrincipeRappel.jpg

Schéma de principe

 

CabRappel.jpg

Schéma de câblage 

 

Repost 0
2 avril 2012 1 02 /04 /avril /2012 12:40

Ce signal présente en plus des feux carré, sémahore, avertissement et voie libre, 2 feux jaunes horizontaux et commande au mécanicien de ralentir sa vitesse en vue de passer au signal suivant (rappel de ralentissement) à une vitesse de 30 kmh.

 

PrincipeRalent

Schéma de principe. On utilise 2 circuits SN 7400

 

 

CabRalent.jpg 

Schéma de câblage 

Repost 0
1 avril 2012 7 01 /04 /avril /2012 17:33

Voici le montage de câblage du module avec relais SDS et économiseurs de courant dont le principe a été évoqué dans l'article précédent. A noter que dans tous les montages à circuits logiques, j'utilise exclusivement des circuits intégrés TTL SN 7400 à 4 portes NAND.

 

CabSDS-endroit.jpg

Repost 0
31 mars 2012 6 31 /03 /mars /2012 16:32

Bonjour,

Tout d'abord je dois apporter quelques précisions sur la réalisation des modules. En effet j'ai complètement oublié de dire que les modules sont réalisés sur des plaques Véroboard  fabriquées avec des bandes cuivrées au pas de 2,54 mm. Les coupures nécessaires sont effectuées à l'aide d'un coup de foret de 3 mm. 

 

Regul-principe.jpg

Schéma de principe représentant une connection sur un signal 4 feux. Le déclenchement est obtenu en prélevant un courant sur la sortie S du module de commutation. 

Le contact repos du relais est relié au sectionnement de voie.

 

Regul-cablage.jpg

Montage pour 4 signaux.

Les points S1 à S4 sont les entrées prélevées sur les sorties S des modules de commutation.

Les points R1 à R4 sont à relier aux relais (voir le schéma ci-dessus)

 

Block-regulation-economiseur.jpg 

Ce montage intègre les relais (SDS-Px) de coupure. On utilisera les contacts Com et Rep pour alimenter les sectionnements.

Comme sur les autres montages, les points S'P1 à S'P4 sont les entrées.

De plus ce montage est équipé pour chaque application d'un économiseur de courant.

Nous verrons la prochaine fois les commutations sur des signaux présentant en plus des 4 feux déjà mentionnés des feux de ralentissement et de rappel de ralentissement.

Repost 0
25 mars 2012 7 25 /03 /mars /2012 16:13

Utilisation des circuits logiques TTL pour assurer la commutation des feux des signaux.

On va commencer par un signal 4 feux à savoir:

1 feu rouge : sémaphore identifié S

1 feu jaune : avertissement identifié A

1 feu vert : voie libre identifié VL

1 2ème feu rouge : carré identifié C

d'autre part nous aurons également:

C1 : relié au relais de détection du canton à protéger et amenant le -5V

C2 : relié au relais de détection du canton suivant celui à protéger et amenant le -5V

 

 B : correspond au contact de l'aiguille à protéger

S' : courant prélevé sur la sortie S pour assurer la coupure sur la carte de régulation.



Carre-1

Schéma de principe

 

carre-2.jpg

 Montage permettant de vérifier le fonctionnement du système

 

carre-3.jpg

Et enfin la réalisation.

Repost 0
24 mars 2012 6 24 /03 /mars /2012 17:44

 

Ce schéma de base de block automatique  à 3 feux (rouge,jaune, vert) fonctionne sur un réseau alimenté en "2rails" et regroupe: détection, commutation et régulation.

On reconnaîtra la détection décrite dans un précédent article.

On utilise un relais à contacts RT (3 inverseurs).

En partant de la bobine figurée par un rectangle croisillonné on trouve:

 

- Un premier contact alimantant ou pas la setion d'arrêt suivant la présence ou non d'un train.

- Un deuxième contact  RT commandant le feu rouge et envoyant un courant  vers le relais du canton précédent (dans le sens de la marche).

- Enfin un troisième contact RT commandant les feux jaune et vert.

 

L'inconvénient de ce systême réside dans le fait que si l'on désire une protection optimale chaque convoi doît être terminé par un véhicule éclairé, par feux de fin de convoi.

 

Block-commut-principe.jpg 

Dans le schéma représenté ci-dessus:

Le courant 28 V continu est le courant de détection.

Le courant 0/16 V continu est le courant de traction.

Le courant 12 V alternatif ou continu est le courant d'alimentation des ampoules.

Repost 0

Présentation

  • : Le réseau de trains HO de Gérard
  • Le réseau de trains HO de Gérard
  • : Description d'un réseau de trains miniatures réalisé avec un budget très réduit, illustré de photos et vidéos Créé le 18 février 2012
  • Contact

Recherche

Catégories